Revalorisation catégorie B

Revalorisation catégorie B

 

Le ministère de la fonction publique a (très peu) revalorisé la catégorie C et il s’attaque maintenant à la catégorie B. Il vient de faire connaître son projet de restructuration des 1er, 2ème et 3ème grades (cf. le tableau ci-dessous).

 

cliquer sur l’image pour agrandir

 

Le ministère propose une durée moyenne de carrière de 34 ans (au lieu de 28 actuellement) pour le 1er grade, 33 ans (au lieu de 18 actuellement) pour le 2ème grade et 23 dans le 3ème grade (au lieu de 17 ans). Où est le progrès ?
Il propose également :
– la suppression du concours direct au 3ème niveau pour les agents du 1er grade, qui doivent donc passer par la case du 2ème grade pour pouvoir aller au sommet ;
– la mise en place d’un examen professionnel pour l’accès au 2ème grade : l’agent qui aura passé 6 ans dans le 1er grade (4ème échelon, indice brut 359) pourra se présenter à cet examen. S’il réussit, il sera reclassé au 3ème échelon (indice brut 363 pour un gain de 4 points brut !)
– la mise en place d’un examen professionnel pour l’accès du 2ème au 3ème grade. Pour accéder au 3ème niveau de la catégorie B plus vite, l’agent devra à nouveau se présenter à un examen professionnel, mais il devra auparavant être arrivé au 5ème échelon du 2ème grade pendant un an, donc faire cinq ans de plus.
5 + 6 ans = 11 ans au minimum pour accéder au 3ème grade, et encore, à condition d’avoir réussi immédiatement aux épreuves. Et au bout, on accède au 1er échelon à l’indice majoré 365. Au total, cela fera un gain de 45 points brut ou 31 points majoré pour 11 ans minimum. Cela en vaut-il la peine ?

Recrutement externe

 

Le ministère propose de recruter à deux niveaux :
     Niveau bac pour le 1er grade,
Niveau bac + 2 pour le 2ème grade.
Les secrétaires d’administration ont été recrutés jusqu’à maintenant par concours au niveau Bac, alors que les techniciens supérieurs de l’équipement par exemple l’étaient à bac + 2 ; le système proposé est en fait la fusion de deux types de catégorie B.

Examen professionnel

 

Examen professionnel pour l’accès au 3ème grade : on peut se poser des questions sur son niveau et sur sa nature. Car si le niveau est trop élevé, les agents candidats risquent d’être mis en difficulté et de stagner trop longtemps dans les deux premiers grades.

Acces à la catégorie A

 

Les conditions exposées plus haut expliquent la crainte de voir l’accès à la catégorie A rendu beaucoup plus difficile : un agent de catégorie B du 1er grade pourra se présenter à l’examen professionnel s’il a au moins 7 ans de service en catégorie B ; et il est bien connu que la promotion au choix est encore plus difficile. On comptera sur les doigts de combien de mains l’accès au corps des attachés ?
Il n’est donc pas certain que ce projet ministériel revalorisera vraiment la catégorie et améliorera le sort des secrétaires d’administration de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.

Modalités de reclassement des personnels dans le nouvel espace statutaire

 

Les personnels des corps culminant à l’indice brut 612 seront reclassés dans les conditions suivantes : les agents titulaires du premier grade seront reclassés dans le premier grade de la nouvelle grille ; les agents du 2ème grade seront reclassés dans le 2ème grade ; les agents du 3ème grade seront reclassés dans le 3ème grade.
Les personnels membres des corps culminant à l’indice brut 638 et constitués de 3 grades seront reclassés ainsi : les agents du 1er grade seront reclassés dans le 2ème grade de la nouvelle grille ; ceux du 2ème et du 3ème grade seront reclassés dans le 3ème grade de la nouvelle grille.
Les personnels membres des corps culminant à l’indice brut 638 et constitués de 2 grades seront reclassés : les agents du 1er grade seront reclassés dans le 2ème grade de la nouvelle grille ; les agents du 2ème grade seront reclassés dans le 3ème grade de la nouvelle grille.
Le ministère promet que l’application de la règle du reclassement à indice brut égal ou immédiatement supérieur sera corrigée de façon à éviter les phénomènes d’inversion de carrière et de garantir les perspectives de carrière à moyen terme dans le grade de reclassement. Le basculement dans la nouvelle grille interviendra au plus tard fin 2011.

Infirmiers

 

En ce qui concerne les infirmiers, le ministère attend la fin de la concertation avec le ministère de la santé pour discuter de leur grille de salaire à compter du mois de juin 2009.