UNE RENTREE SEREINE ET CONSTRUCTIVE

A l’exception de problèmes rencontrés dans certaines académies par
l’affectation des TZR, en particulier à Toulouse et Strasbourg, le SNALC estime que la
rentrée 2013 est une rentrée réussie.
Elle en effet marquée positivement par le recrutement de nombreux nouveaux
enseignants qui pourront enfin bénéficier d’une véritable formation dans le cadre des
ESPE mais aussi par la mise en place sur le terrain des premiers dispositifs issus de la
Refondation de l’Ecole entamée depuis plus d’un an par le nouveau gouvernement,
notamment le dispositif Plus de maîtres que de classes ou l’amélioration de
l’équipement numérique des établissements.
Dans ce contexte positif, le SNALC se réjouit également de l’augmentation du
contingent de la hors classe des Professeurs des écoles qu’il revendiquait ; mais, alors
qu’il s’apprête à participer activement aux prochains groupes de travail destinés à se
pencher sur les missions et les conditions de travail des personnels, il souligne dès à
présent qu’il n’acceptera pas dans ce cadre une remise en cause des actuels maxima
de service des différents corps.
Par ailleurs, ayant pris bonne note du fait que, conformément à ses demandes,
le régime des fonctionnaires et notamment le calcul des pensions sur les six derniers
mois d’activité ne seraient pas remis en cause par la prochaine réforme des retraites,
pas plus que l’âge de départ qui reste fixé à 62 ans, le SNALC-FGAF ne s’associera pas à
la prochaine journée d’action sur ce thème prévue le 10 septembre. Il demeurera
cependant attentif, dans le cadre des futures négociations, à trois thèmes à ses yeux
majeurs: le rachat des années d’études, la prise en compte de la pénibilité et
l’aménagement des fins de carrières.
Paris, le 2 septembre 2013
Contact : François PORTZER, Président national du SNALC-FGAF