LE SNALC DÉFEND LES CONTRACTUELS AU MINISTÈRE

En passant

LE SNALC DÉFEND LES CONTRACTUELS AU MINISTÈRE

Après avoir été reçu, le jeudi 21 septembre, au ministère de l’Éducation nationale pour défendre la création d’un véritable métier sous statut de la Fonction publique des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH), le SNALC, représenté par son président François PORTZER et Philippe FREY, était à nouveau reçu par madame BOURHIS, conseillère sociale auprès du ministre de l’Éducation nationale, le mercredi 18 octobre, pour défendre cette fois-ci, les conditions de travail des agents contractuels enseignants, CPE, Psychologues, AED et administratifs. Était également présente madame DUBO, chef du service des personnels enseignants de l’enseignement scolaire.

Lors de cette audience, le SNALC ne s’est pas contenté de présenter les problèmes liés à la mise en œuvre du nouveau cadre de gestion des contractuels, il a également formulé un certain nombre de propositions destinées à régler ces problèmes et à obtenir de nouvelles avancées relatives à la rémunération, aux conditions d’emploi et à la formation pour ces personnels.

Dans un premier temps, le SNALC a signalé au ministère les nombreux dysfonctionnements observés dans différentes académies lors de la mise en place du nouveau cadre de gestion lié au décret 2016-1171 du 29 août 2016 et à sa circulaire 2017-038 du 20 mars 2017.

Lire la suite

GREVE FONCTION PUBLIQUE LE 10 OCTOBRE

En passant

GRÈVE FONCTION PUBLIQUE LE 10 OCTOBRE : LE SNALC MANIFESTERA

Le SNALC-FGAF, réuni le 20 septembre en commission administrative, a décidé d’appeler à la grève et à la manifestation le 10 octobre prochain. Il défend ainsi, au sein de sa fédération, la FGAF, une fonction publique qu’il est urgent de revaloriser dans toutes ses dimensions. Nous dénonçons la dégradation annoncée des conditions matérielles et morales des fonctionnaires, et en particulier l’augmentation de la retenue pour CSG et le retour du fameux jour de carence.

Notre fonction publique est un atout pour notre pays : aucune transformation d’ampleur ne pourra avoir lieu sans que l’on soutienne ceux qui représentent l’État sur le terrain.