Le SNALC Paris approuve la journée d’action du 22 janvier dans les écoles

Dans le cadre du projet de décret sur les rythmes scolaires contre lequel le SNALC-FGAF a voté en conseil supérieur de l’éducation, La section académique du SNALC Paris approuve la journée d’action
organisée dans les écoles parisiennes le mardi 22 janvier. Il invite les personnels ainsi que l’ensemble des membres de la communauté éducative à rejoindre le mouvement d’une défense d’une ducation
réellement nationale, et non soumise à l’arbitraire des communes. Le SNALC considère notamment que la ville de Paris n’est pas compétente pour faire des propositions d’organisation du temps scolaire, qui risquent d’avoir un impact non négligeable sur les conditions de travail des professeurs des écoles comme sur la journée des élèves. Le SNALC rappelle à ce sujet que le projet de décret ne
constitue en rien une avancée sur la question des rythmes scolaires, mais bien un alourdissement de la semaine pour les élèves comme pour les personnels. Le maire de Paris doit finir par entendre la voix de ceux qui s’occupent au quotidien des élèves.
Jean-Rémi GIRARD, Secrétaire national à la pédagogie du SNALC-FGAF