COMMUNIQUE : Ne cassons pas l’agrégation!

snalc logo

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 19 novembre 2013
 
 
Ne cassons pas l’Agrégation !
Le SNALC-FGAF dénonce avec véhémence les propositions sur l’évolution et la place de l’agrégation contenues dans le document remis par le Ministère aux Inspecteurs Généraux et dont les grandes lignes ont été révélées par l’AEF vendredi 15 novembre.
Pour le SNALC-FGAF, la transmission des connaissances constitue l’élément fondamental de l’acte d’enseigner. Réduire la part de la formation disciplinaire dans la préparation des concours est une erreur et porte atteinte au niveau d’exigence qui fait de l’agrégation un concours de qualité, servant de vivier de recrutement à l’Enseignement supérieur.
Le SNALC-FGAF rappelle que les épreuves dites « professionnelles » n’ont jusqu’à présent pas fait preuve de leur pertinence, loin s’en faut, et que l’on y a constaté de nombreuses dérives idéologiques. C’est pourquoi nous nous opposons à l’édulcoration du contenu disciplinaire de l’agrégation, parce que nous sommes convaincus que ce sont des concours de recrutement de professeurs de haut niveau, dans les disciplines générales et technologiques du Secondaire et du Supérieur, qui assurent la place de la France dans le domaine de la formation et de la culture.
Contact : Frédéric Seitz, Responsable SNALC secteur agrégés