COMMUNIQUE : Le SNALC dans l’action pour la défense des professeurs de CPGE.

snalc logo

 

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 27 novembre 2013 :

 
 
Le SNALC dans l’action pour la défense des professeurs de CPGE

 

Des représentants du SNALC-FGAF ont rencontré les responsables du ministère ce mercredi 27 novembre. Dans le souci de l’intérêt des collègues, ils ont présenté en détail les revendications des professeurs de CPGE, tant en matière de maintien du salaire que dans la reconnaissance de la spécificité de leurs missions. Leur souhait était ainsi de faire avancer la réflexion de nos interlocuteurs dans le but de faire progresser plus rapidement les discussions lors de la réunion du 2 décembre.
Lors de cette réunion, le SNALC-FGAF a demandé que la pondération de 1,5 pour les heures d’enseignement en CPGE soit portée à 1,67 et qu’une prime pour effectif lourd, d’un montant équivalent à celui d’une heure supplémentaire année, soit versée aux collègues qui enseignent au moins quatre heures par semaine devant plus de 35 étudiants. Pour les collègues qui assurent moins de neuf heures par semaine, il a demandé qu’ils aient la possibilité de compléter leur service par des heures d’interrogation, à raison d’une heure par heure de cours manquante, à concurrence d’une insuffisance de deux heures par semaine en CPGE.
Le ministère ayant réservé sa réponse pour la réunion de lundi, le SNALC-FGAF poursuit sa participation au mouvement qui associe actuellement les associations de professeurs de CPGE, le SNES et le SNFOLC. Il appelle donc ses adhérents et ses sympathisants à participer à la journée d’action du 4 décembre et à la grève qui aura lieu la semaine suivante si les justes revendications des professeurs ne sont pas satisfaites.