COMMUNIQUE : Le SNALC à la pointe du combat pour la défense des CPGE

snalc logo
Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 22 novembre 2013 :
 
 
 
Le SNALC à la pointe du combat pour la défense des CPGE
Lors de la réunion du groupe de travail sur les lycées de ce matin 22 novembre, le SNALC était le seul syndicat dont un représentant était professeur de CPGE. Il est le seul à avoir protesté dans sa déclaration liminaire contre la baisse importante de la rémunération des professeurs de CPGE qui résulterait du projet ministériel, qu’il a qualifiée d’inadmissible. Au cours de la réunion, il a fait état de l’importance de cette baisse tant en valeur absolue qu’en pourcentage, à un niveau jamais atteint. Il a souligné qu’elle constituait aux yeux des professeurs une agression contre les CPGE et une mesure vexatoire compte tenu de son ampleur. Il a demandé l’application de la pondération correspondant à la situation effective des professeurs, soit 1,67 ou 1,875 suivant leurs obligations de service telles qu’elles sont définies actuellement en fonction du niveau et des effectifs des classes qu’ils ont en charge.

 

Le SNALC mettra tout en œuvre pour défendre le niveau de rémunération actuel des professeurs de CPGE, ainsi que pour empêcher que des collègues actuellement à temps plein soient mis brutalement en sous-service et dans l’obligation d’assurer une à trois heures de plus sans rémunération complémentaire. 

 

Il appelle tous les professeurs à signer la pétition qu’il a mise en ligne sur son site et à manifester ainsi leur soutien à son action :   pétition pour la défense des CPGE.

 

Contact : M. Dominique SCHILTZ, Responsable CPGE du SNALC-FGAF,prepa@snalc.fr

 

 Texte de la pétition à télécharger pour diffusion