COMMUNIQUE : Langues vivantes : le coup de grâce ?

snalc logo

 

LANGUES VIVANTES : LE COUP DE GRÂCE ?




Le SNALC-FGAF exprime sa fureur face à la manière dont sont actuellement traitées les langues vivantes, quel que soit le niveau d’enseignement.

Le SNALC-FGAF estime que la note de service cadrant les épreuves du baccalauréat, qui a été « négociée » plus ou moins en urgence en décembre dernier, ne constitue pas une véritable amélioration des choses. Alors qu’on y promeut la mise en commun entre académies des sujets déjà existants pour la constitution de banques d’épreuves académiques, de nombreux rectorats demandent à nouveau aux collègues de fournir des sujets d’épreuve. 

Le SNALC-FGAF invite les collègues à ne fournir aucun nouveau sujet, ou bien à fournir les sujets qu’ils ont déjà fournis l’année dernière : non au travail non payé ! Nous rappelons de nouveau que la situation dans de très nombreux établissements est extrêmement tendue, et demandons que ces épreuves « locales » soient supprimées et remplacées par de véritables épreuves terminales nationales.

Le SNALC-FGAF s’oppose d’autre part aux « expérimentations » au collège qui commencent à fleurir simultanément dans plusieurs académies, de façon étonnamment coordonnée. Hors des sections bilangues qui constituent une réelle amélioration de l’enseignement des langues, le SNALC-FGAF demande le respect des horaires nationaux, notamment pour la LV1 en classe de sixième. La mise en place de la LV2 dès la cinquième avec des horaires de deux heures par semaine sur les classes de cinquième et quatrième est une idée pédagogiquement stupide et globalement destructrice : elle impacterait, via la suppression des sections bilangues, le service de nombreux professeurs, et mettrait en danger l’option latin qui doit elle aussi être prise en cinquième. 

Le SNALC-FGAF invite donc les collègues à voter et faire voter contre la mise en place de telles expérimentations dans les conseils d’administration.




Contact : Jean-Rémi GIRARD, Secrétaire national à la pédagogie du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr

 

VERSION IMPRIMABLE