COMMUNIQUE : BACCALAURÉAT : PAS DE POLÉMIQUES STÉRILES !

snalc logo

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 16 juin 2014 :

Baccalauréat : pas de polémiques stériles !

 

Le SNALC-FGAF appelle l’ensemble des membres de la communauté éducative ainsi que certains journalistes à rester mesurés et prudents dans leurs annonces sur d’éventuelles « fuites » au bac.

Le SNALC-FGAF rappelle qu’à l’heure actuelle, nous n’avons connaissance que de tweets postés après le début des épreuves et avant la sortie des premiers candidats, et qui se comptent sur les doigts d’une main. Si cette pratique est effectivement illégale, et doit être sanctionnée, elle ne remet en rien en cause le bon déroulement de l’épreuve. La quasi-totalité des candidats était en effet en train de composer à l’heure des « fuites », et les candidats en retard, peu nombreux, avaient probablement autre chose à faire qu’à se lancer dans une recherche fort ardue pour déceler, au milieu de plusieurs centaines de messages sur le sujet, celui contenant certains des énoncés.

Le SNALC-FGAF espère donc que le ministère portera plainte contre les personnes n’ayant pas respecté les règles de confidentialité, et souhaite que le bac se poursuive dans de bonnes conditions, loin des polémiques stériles et pas toujours innocentes que l’on entretient à son sujet.

 

Contact :
Jean-Rémi GIRARD, Secrétaire national à la pédagogie du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr

VERSION IMPRIMABLE