COMMUNIQUE : Annonces sur le collège : le SNALC défend son projet.

snalc logo

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 6 décembre 2013 :
 
 
Annonces sur le collège : le SNALC défend son projet
 
Le SNALC-FGAF a assisté au Conseil Supérieur de l’Éducation de ce jour, en présence du Ministre et du Président du Conseil Supérieur des Programmes. Il se réjouit de l’annonce de la suppression de la note de vie scolaire qui a été faite et qui est conforme à ses voeux. Il a, au cours de la séance, exprimé une position claire sur les programmes scolaires dans une lettre ouverte signée par plusieurs associations de spécialistes.
Le SNALC-FGAF a bien pris note des premières annonces qui ont été faites au sujet de la rénovation à venir du collège. Il trouve intéressante l’idée d’un temps enseignant donné en plus (et non à la place) des horaires disciplinaires. Il a bien noté qu’on ne toucherait pas aux horaires disciplinaires. Nous sommes en revanche plus inquiets au sujet des enseignements complémentaires qui seraient conçus « toujours davantage vers l’interdisciplinaire ». Nous avons demandé des réponses rapides sur le devenir des options et des sections au collège, à commencer par les options de langues anciennes : continueront-elles d’exister ? Si cela ne devait pas être le cas, ce serait un signal extrêmement négatif qui serait envoyé aux professeurs.
Le SNALC-FGAF, qui avait présenté en mai dernier un projet de collège modulaire novateur, demande que celui-ci soit expérimenté de façon institutionnelle et que des directives soient données aux recteurs en ce sens. C’est sur le terrain que nous verrons quelle école est la plus efficace et la plus juste pour nos élèves.

Contact : Jean-Rémi GIRARD, Secrétaire national à la pédagogie SNALC-FGAF

 

 

consulter la LETTRE OUVERTE
du SNALC et des associations
au Ministre :