visio SNALC et DGRH

En passant

VISIO CONFÉRENCE
entre le SNALC et la DGRH

mercredi 1 avril 2020

Une visio-conférence s’est tenue le 1er avril 2020 entre la Direction Générale des Ressources Humaines et une délégation du SNALC composée de JR Girard, P. Frey et T. Kayal.

CONCOURS DE RECRUTEMENT

• Différentes options sont encore à l’étude sur les concours de l’enseignement comme sur ceux des BIATSS. Des décisions devraient être prises assez vite.
• La publication des résultats d’admissibilité (par exemple pour l’agrégation) est repoussée jusqu’à ce que des annonces officielles soient faites sur la solution retenue.
• Le SNALC a demandé que les épreuves ayant déjà été passées soient bien prises en compte.
• Le SNALC a demandé la garantie que des épreuves écrites ne seront réalisées que si la situation liée à l’épidémie le permet, sans mettre en danger candidats et surveillants.
• Le SNALC comprendrait tout à fait que l’on mette en place, exceptionnellement, des versions allégées des concours.
• Le SNALC a demandé que l’on soit bien dans un dispositif permettant d’obtenir comme chaque année des fonctionnaires stagiaires à la rentrée.

MOUVEMENT DES PERSONNELS

• Pour les BIATSS, le mouvement intra bénéficie d’une semaine supplémentaire et sera ouvert le 10 avril. Consignes de souplesse ont été données (demandes transmises par courriel, avis sur les éléments nécessaires et justification ultérieure)
• Pour le mouvement inter des professeurs (1er et 2nd degré), les modalités de recours sont en train d’être aménagées (au niveau ministériel, au niveau départemental). Le SNALC, organisation représentative au niveau national pour tous les personnels, peut donc continuer d’accompagner chaque personnel du premier comme du second degré dans son recours.
• Pour le mouvement intra des professeurs, l’accusé de réception sera envoyé directement sur la messagerie électronique des collègues. N’hésitez pas à contacter nos sections académiques pour vous aider. Pas de fermeture des serveurs avant le 3 avril (voire plus tard dans de nombreuses académies). De la souplesse a été demandée aux services quant aux pièces justificatives
• Les RQTH arrivées à terme et dont le renouvellement n’a pas pu avoir lieu à cause du confinement restent valables.
• Pour le premier degré, les problèmes de serveur l’an passé qui ne devraient pas se répéter cette année, selon le ministère. Les serveurs ouvriront au plus tôt le 10 avril.
• Suite à l’annonce du ministre de la non fermeture de classes à la rentrée prochaine dans les zones rurales sans l’accord du maire, la carte scolaire va être révisée, d’où incidence sur le mouvement : l’offre de postes vacants doit être révisée.

PAYE DES PERSONNELS

• Toutes les informations officielles sont disponibles dans cet article : www.snalc.fr/national/article/5520/

STAGIAIRES

• L’ordonnance du 27 mars dernier sécurise les diverses instances réunies à distance.
• Le SNALC a appelé à la vigilance sur la question du cadre juridique des instances prévues à distance (convocation, présence ou non des suppléants, etc.), afin d’éviter d’éventuels recours par la suite.
• La consigne a été donnée aux rectorats de maintenir le calendrier des CAP « dans la mesure du possible ».

RENDEZ-VOUS DE CARRIÈRE

• Plusieurs hypothèses à l’étude (ce n’est pas le point le plus prioritaire).
• Le SNALC a proposé qu’on les poursuive à l’automne prochain, voire que les évaluateurs puissent simultanément mener les rendez-vous de la campagne de cette année et de l’année prochaine (ce qui permettrait aux inspecteurs de « rentabiliser » davantage leur déplacement dans une école ou un établissement).

INSTANCES DE DIALOGUE SOCIAL

• L’ordonnance du 27 mars dernier sécurise les diverses instances réunies à distance.
• Le SNALC a appelé à la vigilance sur la question du cadre juridique des instances prévues à distance (convocation, présence ou non des suppléants, etc.), afin d’éviter d’éventuels recours par la suite.
• La consigne a été donnée aux rectorats de maintenir le calendrier des CAP « dans la mesure du possible ».

COMITÉS MÉDICAUX

• Ces comités peuvent se réunir à distance.
• Le SNALC a rappelé que les intéressés étaient en attente de leur demande.

Visio conférence

En passant

VISIO CONFÉRENCE
entre le SNALC et le ministre

jeudi 26 mars 2020

CALENDRIER

• Les vacances de printemps et d’été seraient maintenues. Pour les vacances de printemps, possibilité de les « dézoner » (tout le monde en vacances en même temps). Pour celles d’été, les stages de remédiation annoncés seraient faits par des professeurs volontaires.
• Annonce dans une dizaine de jours du ou des scénarios retenus pour les examens. En cas de prise en compte du contrôle continu pour le bac, le SNALC a demandé qu’on ne prenne pas en compte les « notes » de la période de confinement, car on n’a pas 100% des élèves, et on ne peut s’assurer des conditions de travail des élèves à domicile (ni de qui fait le travail).
• Report des concours a priori en juin/juillet, avec possibilité d’aménagement des épreuves. Le SNALC a signalé que la priorité était d’avoir des enseignants à la rentrée devant les élèves.

CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE

• Des possibilités de prêt de matériel informatique peuvent toujours exister localement pour les familles.
• Accord avec la poste pour distribution des cours papier pour empêcher l’accroissement des inégalités vis-à-vis des familles défavorisées. Le SNALC a demandé d’arrêter définitivement la remise en main propre de cours papier dans les écoles et établissements, qui nécessitent aux familles et à des personnels de se déplacer, ce qui représente un danger manifeste dans une période de confinement.
• Rappel d’utiliser prioritairement les outils proposés par l’institution, message que le SNALC a déjà fait passer. Le SNALC a évidemment demandé qu’aucun personnel ne soit inquiété car il aurait eu recours à d’autres outils, au vu du caractère exceptionnel de la situation.
• Le SNALC a demandé que des consignes soient transmises aux recteurs pour éviter les dérives tayloristes dans les consignes d’appels aux familles (accord du ministre). Il a également demandé un vade-mecum pour indiquer aux collègues comment masquer leur numéro privé.
• Une réflexion est engagée sur la question des surcoûts liés à la continuité pédagogique pour les enseignants. Le SNALC a privilégié la solution d’une indemnité forfaitaire, mais n’a pas exclu un système de remboursements sur justificatifs.

ACCUEIL DES ENFANTS DES PERSONNELS SOIGNANTS

• Le ministère veille à faire respecter le maximum de 10 élèves et garantit la présence de savon et de gel. Le SNALC a fait remonter la très importante demande de masques (notamment) de la part des personnels concernés, comme indiqué dans le courrier intersyndical. Il s’est opposé à toute extension du dispositif.
• Le ministre a indiqué que les professeurs volontaires pour assurer cet accueil toucheraient une prime.

NB : Une visioconférence sera organisée la semaine prochaine avec le directeur général des ressources humaines sur l’ensemble des questions de ressources humaines.