Premier degré : Annonce du nouveau Ministre de l’Education

PREMIER DEGRE
LE SNALC OUVERT A LA DISCUSSION

Le SNALC-FGAF, qui syndique désormais les enseignants du primaire, accueille avec intérêt l’annonce du nouveau Ministre de l’Éducation nationale concernant le retour à la semaine de cinq jours dans le premier degré à la rentrée 2013.

L’horizon fixé permet en effet de laisser du temps à la concertation, loin des annonces faites dans la précipitation auxquelles nous avions été habitués ces dernières années. Le SNALC-FGAF est disponible et disposé à participer à une réflexion d’ensemble sur les rythmes scolaires dans le premier degré, mais aussi sur le contenu des heures. Pour le SNALC-FGAF, les deux domaines méritent en effet d’être traités de concert.

Le SNALC-FGAF tient pour sa part à insister sur la question des horaires d’enseignement du français au primaire, et plus particulièrement au cycle 2. Il souhaite vivement que ce sujet fasse partie de la discussion d’ensemble. En ce qui concerne la semaine de quatre ou cinq jours, il n’est attaché à aucune position dogmatique ; il veillera néanmoins à ce que les élèves puissent disposer dans l’ensemble de l’année scolaire d’un nombre d’heures suffisant pour acquérir les savoirs fondamentaux. Partant de ce principe, le SNALC- FGAF est prêt à contribuer aux échanges qui ne manqueront pas d’avoir lieu sur la question.

 

Contact : Jean-Rémi GIRARD, Secrétaire National à la Pédagogie