Application minimum du nouveau cadre de gestion des contractuels

En passant

Le rectorat s’en tient à l’application minimum du nouveau cadre de gestion

Le SNALC-FGAF a participé au Groupe de Travail académique chargé de la mise en œuvre, au sein de l’académie de Nice, du nouveau cadre de gestion des contractuels, qui s’est tenu au rectorat de Nice,  jeudi 11 mai 2017. L

L’ordre du jour du GT comportait deux volets :

  • une information sur les nouvelles grilles indiciaires des première et deuxième catégories

et les opérations de reclassement dans les nouvelles catégories.

  • les modalités de mise en œuvre des critères dérogatoires de rémunération lors d’un recrutement, ainsi que celles de réévaluation de la rémunération

Le SNALC a également soulevé de nombreux points ne figurant pas à l’ordre du jour, en faisant plusieurs propositions, permises par la circulaire 2017-038 du 20 mars 2017, et constituant de véritables avancées pour les contractuels :

  • la formation à l’adaptation à l’emploi
  • la possibilité d’avoir un tuteur pour les néo-contractuels
  • l’alignement des conditions d’emploi sur celles des TZR pour les contractuels volontaires

Lire le compte-rendu du GT

En rejetant systématiquement toutes nos propositions, il apparaît clairement que le Rectorat, par mesure d’économie, appliquera le minimum prévu par le nouveau cadre de gestion des contractuels. 

Le SNALC-FGAF continuera de revendiquer l’application des avancées permises par le nouveau cadre de gestion.

Contact : Philippe FREY

snalc.contractuels@gmail.com